5 – Mot de la fin

“Les actes héroïques commencent parfois avec un débat passionné et la route n’est jamais facile. Et bien qu’une équipe de personnes dévouées se présente pour aider et soutenir, il y a toujours le feu de l’émotion. Ces cas sont observés chez les personnes comme Elizabeth Cromwell de Birchtown et la Black Loyalist Heritage Society. C’est ce que nous constatons avec Startup Canada et le mouvement qu’elle a engendré. Cette vision n’a jamais été plus actuelle, plus innovatrice et plus tournée vers l’avenir qu’elle ne l’est maintenant. » Rustum Southwell, fondateur-directeur général de la Black Business Initiative, Halifax, NE, le 19 mars 2012.

Les entrepreneurs canadiens croient que le Canada a besoin de s’entendre sur une vision et une stratégie communes – une nouvelle entente entre les individus, les entreprises, le monde de l’éducation et le gouvernement – par laquelle nous jouons tous en harmonie et les entrepreneurs canadiens sont habilités à tracer le chemin.

En tant que vaste pays, à la fois diversifié et fragmenté, nous sommes unis dans notre volonté de préserver notre qualité de vie, de créer des collectivités saines et durables et de garantir notre prospérité.

Pour démarrer le Canada, nous avons besoin non seulement de diriger notre culture vers l’esprit d’entreprise, mais nous devons aussi créer un réseau supranational axé sur les collectivités, dirigé par les entrepreneurs eux-mêmes, pour former les bases d’un réseau social intensément connecté et collaboratif. Une grande partie de nos besoins – mentorat, réseautage, apprentissage, capital, personnes, marchés et fournisseurs – viennent de ce réseau. Ceci est particulièrement important en dehors des grandes villes du Canada.

Nous n’avons pas besoin de recommencer à zéro. Nous avons d’excellentes pratiques exemplaires, une collectivité de champions et de catalyseurs, des partenaires nationaux, et des provinces qui peuvent constituer ce réseau. Ce réseau devrait reposer sur des valeurs partagées et tirer parti de ce qui existe déjà. Il devrait fonctionner comme connecteur, facilitateur et communicateur, toujours imputable et apte à s’adapter aux besoins et aux priorités des entrepreneurs canadiens.

Ce résumé est la somme des milliers de conversations dans le cadre d’une tournée nationale de six mois. Il offre un aperçu des observations et des idées présentées. Cette consultation d’entreprises fut la plus vaste et la plus importante dans l’histoire du Canada, et l’ampleur de cet effort ne peut être écartée. L’action est essentielle.

C’est une tâche ardue, et pas toujours ordonnée, et il est possible que nous ne sachions pas comment nous allons y arriver. C’est la nature de l’esprit d’entreprise. Nous avons simplement besoin de commencer avec une première étape. Il faudra un effort inlassable, de la patience et de la persévérance.  Il faudra se serrer les coudes pour cheminer dans la même direction. Mais, pour les entrepreneurs canadiens, aucun défi n’est trop grand.

Bienvenue à la prochaine ère d’édification de la nation canadienne.

Bienvenue à Startup Canada, où il est bon de rêver grand.